Le logement

Les textes qui suivent, chacun et chacune les a d'abord écrits de son côté, dans le travail individuel de l'atelier Ecler, pour exprimer quelque chose qui le tracassait.

Et puis ce fut la prise de conscience que ce problème individuel était partagé par d'autres du groupe et au-delà, que ce n'était pas qu'un problème mais aussi une problématique.

D'ailleurs, pendant que chacun et chacune cherche une solution de son côté, le groupe va bientôt rencontrer quelqu'un qui connaît le sujet et qui pourra donner une vision plus large du problème...


 

A louer

 

Ça fait un an, quand j’ai cherché un appartement à louer, j’ai eu un problème. Quand j’ai trouvé un appartement, j’ai téléphoné pour prendre un rendez vous avec le propriétaire avant d’aller visiter. Il m’a demandé « Est-ce que tu travailles ? » J’ai répondu, pour le moment je ne travaille pas mais j’ai le CPAS. Le propriétaire m’a dit : « Moi j’accepte pas les gens du CPAS. »


 Laïla

 

 

Le problème de logement, c’est partout maintenant. Surtout pour les gens du C.P.A.S. ou les gens du chômage.

En 2006, j’ai commencé à chercher un appartement à louer. Heureusement j’avais des fiches de salaire à ce moment-là, j’avais un travail. J’ai vu une affiche « à louer » après j’ai pris un rendez-vous avec la propriétaire. Elle m’a donné un rendez-vous. La première chose qu’elle m’a demandée : « Est-ce que tu travailles ? » Je trouve que ce n’est pas juste : il y a des gens au chômage ou au C.P.A.S. qui payent leur loyer régulièrement. Ça n’a rien à voir si on travaille ou pas.

Je demande aux responsables des logements de faire quelque chose pour ça.

 

Sohaïla

 

 

Je veux déménager parce que j’ai beaucoup de problèmes. Il y a beaucoup d’humidité, je n’ai pas de chauffage, ni d’eau chaude, il y a de l’eau qui coule du plafond.

Depuis 3 ans je cherche un appartement mais c’est toujours difficile pour moi. Parce que je ne travaille pas. Les propriétaires me demandent la fiche de salaire mais je suis au CPAS et c’est à cause de ça qu’ils ne m’acceptent pas. Parfois, même les gens qui travaillent ne payent pas le loyer.

Je trouve que les propriétaires vraiment exagèrent.

Plusieurs fois aussi on a refusé de me louer l’appartement quand j’ai dît : « Je suis marocaine » et j’ai pleuré parce que je ne suis pas méchante.

 Rachida

 

Depuis un an, je cherche un appartement à louer.

Quand je trouve un appartement, je prends le numéro de téléphone pour appeler le propriétaire. La première chose qu’il me demande c’est si je travaille ou pas. Moi je réponds que je ne travaille pas. Je suis au C.P.A.S. Il me dit : « je suis désolé, je ne veux pas vous louer mon appartement parce que vous êtes au C.P.A.S. »

Toujours ils disent les mêmes paroles, même si j’ai des preuves de paiement de l’autre loyer, ils n’acceptent pas. C’est toujours difficile.

 

Hayat, le 25 janvier 2001.

 

 

 

En 2005, quand on cherchait un appartement, on est tombés sur un propriétaire qui nous a dit : « Vous les Africains, quand vous cuisinez, ça sent mauvais. ».

Il ne nous a même pas fait visiter son appartement.

Je lui ai répondu : « Monsieur, c’est une mauvaise excuse. On mange les mêmes choses que vous. » 

En fait, la vraie raison c’est parce que nous sommes Africains.

 

Zenaba Amine le 18/01/2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :